Divers

Combien de fois peut-on renégocier son prêt immobilier ?

Lorsque les taux d’intérêt diminuent, il peut devenir intéressant de renégocier celui de votre crédit immobilier. Quand cette diminution perdure dans le temps, vous pouvez être tenté de renégocier plusieurs fois votre taux. Mais est-ce possible et combien de fois pouvez-vous le faire ? 

De quoi parle-t-on ?

Lorsque vous contractez un crédit immobilier, la banque assujettit son prêt à un taux d’intérêt visant à la rémunérer. Ce taux est directement lié au taux directeur de la Banque Central Européenne, c’est-à-dire au coût de l’argent pour les organismes prêteurs. Un taux directeur qui varie au grès des données macroéconomiques du moment et des décisions monétaires liées à ces dernières. Lorsqu’il baisse, il entraine normalement une diminution des taux des crédits bancaires et inversement. Lorsque la différence entre le taux d’emprunt en vigueur et le taux de votre crédit immobilier contracté atteint 1%, il devient intéressant de négocier une baisse de ce dernier avec votre banquier. Si ce dernier n’est pas tenu d’accepter, il sera vraisemblablement enclin à le faire pour ne pas vous perdre en tant que client. Vous pourriez en effet, en cas de refus, être tenté par le rachat de votre crédit en cours à l’aide d’un nouveau crédit contracté auprès d’un établissement concurrent.

Pouvez-vous renégocier plusieurs fois un prêt immobilier ?

Oui, et cela théoriquement sans limite du nombre de fois ! Néanmoins vous devez savoir qu’une renégociation de prêt n’est pas gratuite. En règle générale le coût de la renégociation, de 400 à 500 euros selon les banques, augmente à chaque nouvelle renégociation. Le réaménagement de votre prêt vous permet de bénéficier d’une baisse du taux et donc du coût du crédit sans avoir à contracter un nouvel emprunt auprès d’un autre établissement. Cette opération ne vous permettra cependant pas de bénéficier d’un alignement du taux de votre crédit sur le taux en vigueur !
Il peut être plus intéressant de racheter votre crédit en cours !

L’idéale étant de passer par un courtier (comme prelys-courtage.com par exemple)

Le rachat de crédit

Lorsque le différentiel entre le taux de votre crédit immobilier et ceux proposés par les banques devient vraiment important, il est vivement conseillé d’envisager un rachat de votre prêt. Concrètement, il s’agit de contracter un nouveau crédit immobilier au taux en vigueur auprès d’un nouvel établissement pour racheter votre crédit en cours. Attention pour être intéressante, cette opération doit s’appuyer sur un différentiel de taux important pour couvrir tous les frais liés d’une part à la contractualisation d’un nouveau crédit et au probablement changement de domiciliation bancaire de votre courant qu’il va entraîner. Là encore, le rachat de crédit n’est pas limité en nombre de fois !

Dans tous les cas, lorsque les taux baissent vous avez tout intérêt à envisager soit une renégociation soit un rachat. Il est aujourd’hui très simple de simuler en ligne les différentes options. Quelques clics qui pourraient alléger considérablement le coût de votre crédit immobilier !